Bien réussir son entretien d’embauche

Publié le Publié dans Recherche d'emplois

Si vous avez suivi mon article sur les nouveaux CVs, vous allez pouvoir augmenter vos chances d’obtenir un entretien. La question maintenant est comment le réussir. Comment transformer l’essai et faire en sorte que cet entretien (ou cette série d’entretiens) se transforme en un emploi.

Préparer l’entretien

Beaucoup de gens parlent de cette phase de préparation d’entretien. De ce que j’ai pu lire sur Internet, certains conseils sont bons, d’autres sont inutiles voir carrément à éviter complètement.

Lorsque vous préparez l’entretien, vous devez avant tout en savoir un maximum sur l’entreprise. Non pas pour montrer que « vous avez fait vos devoirs » comme j’ai pu lire ici et là, mais pour présenter des points pertinents lors de votre discussion avec le recruteur.

Parce qu’un entretien d’embauche, c’est avant tout cela : une discussion intéressante pour voir s’il est possible de créer une relation employeur / employé avec la personne qui recrute.

L’entretien

Vient donc le moment de la discussion. Je passe sur les banalités et les points évidents (arriver à l’heure, propre sur soi, etc.).

La clé du succès de l’entretien selon moi est d’avoir le bon état d’esprit. Beaucoup trop de personnes font sentir qu’elles sont en manque de travail et sont prêtes à faire n’importe quoi pour entrer dans la boite.

Plutôt que d’être une qualité intéressante, cela sème le doute dans la tête du recruteur. En effet, si vous êtes près à tout et n’importe quoi, vous êtes près à accepter une position qui ne vous intéresse pas réellement parce que vous avez le couteau sous la gorge.

Cela peut créer du ressenti et faire de vous un élément beaucoup moins productifs pour lui une fois que le CDI est bien verrouillé et qu’il devient très difficile pour lui de vous licencier.

La clé du succès pour moi est donc de considérer l’entretien comme quelque chose d’égalitaire et mutuel. Je sais que ce n’est pas évident lorsqu’on est en recherche depuis un certain temps et il faut parfois faire des concessions (premiers emplois, arrivée en fin de droits, …) mais l’idée générale est de non seulement montrer que vous êtes un bon élément pour l’entreprise tout en faisant bien comprendre à l’entreprise que vous voulez être sûr que l’entreprise en question est une bonne entreprise pour vous.

C’est une relation mutuelle qui doit se créer. À partir de là, soyez honnête et curieux et engagez vous dans une discussion intéressante et intéressée avec le recruteur : vous voulez créer un rapport humain plutôt que de cocher des cases sur la feuille du recruteur en répondant bien docilement à leurs questions.

Le suivi

L’entretien s’est bien passé et le poste vous intéresse ? Voila quelque chose que beaucoup de personnes oublient : le suivi! Une fois l’entretien terminé, si vous ne relancez pas le recruteur, il y a un grand risque que celui-ci vous oublie.

Si vous êtes passé en premier, vous n’aurez pas la chance de laisser la dernière impression et peut être qu’un autre candidat sera légèrement plus intéressant.

Ce qui fait la différence ? Le suivi. Envoyez un email pour remercier de l’échange après l’entretien (le lendemain). Relancez pas téléphone la semaine suivante. Ne leur laissez pas une chance de vous oublier! Les RH ou personnes chargés du recrutement ont souvent des emplois du temps extrêmement chargés et il est tout à fait possible qu’ils ratent un excellent candidat (vous) par inadvertance.

Vous en voulez plus ?

J’ai trouvé cette vidéo sur le sujet :

 Conclusion

Voila mes conseils pour réussir son entretien d’embauche. J’ai essayé d’insister sur des points différents de ce qu’on peut trouver dans la littérature en ligne, n’hésitez pas à utiliser les commentaires pour réagir à ces conseils et me dire ce que vous en pensez!

Please follow and like us:

2 réflexions au sujet de « Bien réussir son entretien d’embauche »

    1. Non mais elle est intéressante. Notez qu’il mentionne bien que l’entretien n’est pas technique et que bien qu’on parle technique pendant l’entretien, il s’agit avant tout d’avoir des questions et remarques pertinentes pour interagir lors de l’entretien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *