Les règles pour créer son autoentreprise

Publié le Publié dans Revenus Complémentaires

Dans cet article je vais vous parler un petit peu de mon activité secondaire, créée en auto-entreprise et vous expliquer quelques règles de gestion simple pour que vous puissiez vous aussi créer et gérer une activité pour du complément de revenus.

Mon histoire

J’ai toujours été curieux en terme de nouvelles technologies. C’est pourquoi je me suis intéressé de près à la LED. J’ai d’abord remplacé toute mes ampoules à incandescence par des ampoules LED. À ma grande surprise, c’était extrêmement simple et en tout est pour tout j’ai du en changer une pour usure, je n’ai pas touché au reste depuis ma transition.

J’ai ensuite expérimenté un petit peu plus avec les ampoules connectées, ce qui était un excellent moyen pour moi de combiner mon métier et ma compétence d’informaticien avec ma nouvelle passion pour l’éclairage.

Puis au fil de discussions avec des amis, je me suis retrouvé à les conseiller, leur expliquer les différentes entre les types d’ampoules et les recommandations d’utilisation, de type de puissance, etc.

A force, mon cercle d’amis s’est élargi.

Donner des conseils à des amis et passer un après-midi avec eux pour les aider à installer de nouvelles ampoules est une activité très sympathique, surtout lorsque nous finissions la journée par un barbecue est quelques bières. En revanche pour des personnes que je ne connais pas ou très peu, il allait de soit que la prestation allait être payant et payée.

J’ai donc décidé de créer une auto-entreprise pour avoir une activité secondaire dans l’éclairage écologique.

La création

Contrairement à mon attente, la création était extrêmement simple. C’est apparement le seul régime en France où il est très simple de s’enregistrer et obtenir de quoi facturer.

Il vous suffit de remplir un formulaire en ligne et d’attendre vos informations par courier.

J’ai suivi les instructions présentes sur le site de la CCI et me suis retrouvé heureux propriétaire (gestionnaire) de mon auto-entreprise.

Note très importante : en auto-entreprise, vous êtes imposés sur le chiffre d’affaires, vous ne pouvez donc pas déclarer de charges. Je fais en sorte que mes clients achètent les produits nécessaires (ampoules, etc.) avant la prestation et ne facture que mon temps passé à les conseiller et installer l’équipement.

La gestion

La gestion est elle aussi extrêmement simple. J’ai créé un compte sur net-entreprises et tous les trimestres je déclare mon chiffre d’affaire. Rien de plus!

En ce qui concerne la facturation, j’ai commencé par utiliser un tableur Excel (ne pas oublier d’ajouter la mention comme quoi la TVA ne s’applique pas à l’auto-entreprise). Puis, pour me simplifier la tâche et garder une bonne visibilité sur le statut de mes factures, j’utilise maintenant l’offre gratuit de Zoho Invoice.

Cela me permet de voir le statut de mes factures et même de permettre le paiement de mes prestations par carte bancaire. À la fin de chaque trimestre, je peux très simplement regarder ce que j’ai facturer et le déclarer pour ma déclaration trimestrielle.

Conclusion

Voilà! C’est super simple de créer et gérer son auto-entreprise. Bien entendu, il n’y a rien de magique et mon activité me prend un temps assez conséquent surtout le week-end, mais le revenu complémentaire dégagé n’est pas négligeable.

 

Please follow and like us:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *